Aurélie LEONARD, Notaire, 4000 LIEGE

 

Aurélie LEONARD, Notaire

4000 LIEGE

Primes à l'énergie et à la rénovation en Wallonie : nouveau système !

27 mars 2015

Un système plus simple et plus généreux pour les bas revenus à partir de ce 1er avril

Vous comptez rénover ou isoler votre habitation ? Ça tombe bien, après trois mois de suspension des primes, la Région wallonne a décidé de continuer à vous aider pour le financement de vos travaux !

Souvenez-vous, le 1er janvier 2015, la Région wallonne suspendait, pour un trimestre, les primes en matière d’énergie et de logement. A partir du 1er avril prochain, un nouveau système entrera en vigueur. Mieux adapté aux bas et moyens revenus ainsi qu’aux familles, ce système est aussi plus simple qu’auparavant. Explications.

1/ Plus de simplicité, de lisibilité et d'harmonie

Dans l’ancien système, les primes étaient très nombreuses et peu lisibles. Les critères, plafonds et montants des primes variaient fortement. Les 60 anciennes primes sont à présent ramenées à 9 primes réparties en deux grandes catégories : les primes à l’énergie et les primes à la rénovation. Un seul formulaire pour une seule prime, avec un montant calculé au forfait et au mètre carré.

2/ Limitation aux travaux essentiels portant sur une habitation d’au moins 20 ans

Ces primes ne sont accordées que si votre habitation date d'au moins 20 ans.
Elles sont destinées aux travaux essentiels en matière d’économie d’énergie et de salubrité. Les travaux ainsi visés sont :

  • Prime énergie : isolation du toit, des murs et des planchers, installations de chauffage performantes, audit énergétique.
  • Prime rénovation : travaux de toiture, assèchement des murs et des sols (exemple : élimination de la mérule), installations électriques et châssis.

3/ Priorité aux bas et moyens revenus ainsi qu’aux familles

Pour pouvoir bénéficier des primes, les revenus annuels nets imposables du ménage doivent être inférieurs à 93.000 €.

Le nouveau système est plus généreux pour les bas et moyens revenus, de même que pour les familles. Ainsi, un coefficient multiplicateur est prévu pour les plus bas revenus :

  • Pour les revenus de moins de 21.900 €, la prime est multipliée par 3.
  • Entre 21.900 € et 31.100 €, la prime est multipliée par 2.
  • Entre 31.100 € et 41.100 €, la prime est multipliée par 1,5.

Les enfants à charge sont davantage pris en compte : pour déterminer votre catégorie de revenus, une somme de 5000 € est déduite par enfant à charge (au lieu de 2500 € par le passé). Par contre, quelque soit le nombre de vos enfants, si le revenu net imposable de votre ménage excède 93.000 €, vous n’aurez pas droit aux primes.

Pour consulter toutes les informations sur les montants des primes et les travaux visés, cliquez ici

4/ Renforcement du prêt à taux zéro

Les primes pourront être combinées avec des prêts à taux zéro ou taux réduit, toujours en fonction des revenus. Ces prêts vous permettront de pouvoir vous lancer dans des travaux importants lorsque vous ne disposez pas des fonds propres pour pouvoir les réaliser.

Vous souhaitez en savoir plus sur les nouvelles primes ? Consultez le site du Portail de la Wallonie.
 

Source: Fédération Royale du Notariat Belge